Crêpes au bon lait de ferme

Aaaah !!! manger des crêpes… le bonheur ! Ce qui explique que la Chandeleur soit attendue avec tant d’impatience par petits et grands gourmands pour se régaler de cette douceur dont on ne lasse jamais 😉

Bien évidemment, il est reconnu que toute la réussite des crêpes repose sur la pâte et chez nous elle se doit d’être classique, peut-être parfois au bon goût de sarrasin ou, pour changer de ces crêpes au bon goût de rhum vanillé, légèrement parfumée avec un chouilla de Calva (ça c’est à la demande de mes papilles, origines normandes obligent 😉 ) !

Ma recette, simple et facile à préparer, je la tiens de maman et ces crêpes au bon lait de ferme, excellentes et si fondantes, sont immanquablement appréciées, quelque soit le moment, dégustées au p’tit déj, au goûter ou au dessert.

Ne reste qu’à laisser s’exprimer la gourmandise pour imaginer à quelle sauce les dévorer… et le choix est vaste : confiture (de préférence maison), voile de sucre, miel, sirop d’érable, pâte à tartiner, caramel au beurre salé, fruits, chocolat fondu, crème chantilly, etc.

Pour l’Etudiant glouton, reparti avec son stock de crêpes au nez et à la barbe de la Cavalière, je sais que certaines seront légèrement saupoudrées de sucre vanillé et les autres généreusement enduites de pâte à tartiner 😉

Crêpes au bon lait de ferme

Crêpes au bon lait de ferme
Crêpes au bon lait de ferme

 Dans le panier, il nous faut (pour 1 douzaine de crêpes) :

125 g de farine T55

25 g de farine de sarrasin

100 g de maïzena

4 œufs

1 pincée de sel

3 CS de sucre en poudre (vanillé maison)

1 litre de lait entier (de ferme si possible)

50 g de beurre fondu

2 CS de Calvados (ou Rhum, Cognac, Grand-Marnier, …)

Crêpes au bon lait de ferme
Crêpes au bon lait de ferme

Dorénavant, je fais toujours mes crêpes avec le mixeur plongeant… Je mets tout dans un grand cul de poule, vroum !!! je mixe, c’est fini… ! 

Mettre les œufs en premier, verser le lait, le sucre, le sel, l’alcool et le beurre fondu

Ajouter enfin les farines tamisées et mixer à vitesse maximale pour obtenir une pâte à crêpe assez fluide, sinon rajouter du lait si elle vous paraît trop épaisse

Cette recette classique ne nécessite pas obligatoirement un repos de la pâte mais si vous pouvez la laisser patienter à température ambiante +- 2 heures avant de préparer les crêpes, c’est préférable 

Le repos de la pâte à crêpes
Pendant le repos de la pâte à température ambiante, chaque grain de farine va absorber peu à peu le liquide (œufs et lait) contenu dans la pâte. Les grains d’amidon vont gonfler et créer le réseau de gluten indispensable pour épaissir la pâte, la rendre moins élastique (pour qu’elle s’étale mieux) et avoir des crêpes bien moelleuses.
D’un point de vue chimique, ce sont les protéines de blé (la gluténine et la gliadine), qui vont d’entremêler en gonflant. Le résultat sera d’avoir des molécules plus solides et une pâte plus souple. Sans repos, la pâte à crêpes sera plus cassante.

Chauffer la poêle et la huiler légèrement à l’aide d’un papier absorbant

Verser une petite louche de pâte dans la poêle à crêpes

Cuire 2/3 minutes à feu assez moyen/vif

Quand la crêpe se décolle, la retourner et la laisser cuire 1 à 2 minutes

 Il n’y a plus qu’à les déguster… Oui c’est le meilleur moment… Après l’effort, le réconfort !

Au fait, en faisant vos crêpes, pensez-vous à respecter cette coutume de la pièce d’or qui veut que, comme les paysans d’autrefois, l’on fasse sauter la première crêpe avec la main droite tout en tenant une pièce d’or dans la main gauche !?!?  😉

Crêpes au bon lait de ferme
Crêpes au bon lait de ferme
A vos fourneaux… et bonne dégustation ! 😉

*article non sponsorisé


	

32 commentaires sur “Crêpes au bon lait de ferme

  1. Ca fait d’autant plus plaisir qu’on n’arrête pas de voir des pâtes à base de « rien » : sans oeufs, ni lait ,ni beurre, ni farine, beurk ! Autant manger une bonne soupe plutôt que ces ersatz ! Alors, je dis « oui » à tes crêpes gourmandes.

    Aimé par 1 personne

  2. Comme toi, je crois que les bonnes crêpes dépendent des ingrédients, et notamment du bon lait fermier. Moi, aussi, j’achète du lait frais bio. Les desserts n’ont rien à voir 🙂 Bisous Viviane

    Aimé par 1 personne

  3. Décidément, on a toutes nos souvenirs d’enfance avec ce bon lait de ferme ! Moi c’était en vacances l’été chez mes grands-parents à l’Ile d’Oléron (j’ai d’ailleurs toujours à la maison le pot à lait de ma grand-mère, doux souvenirs …), on allait le chercher à la ferme avec mes cousins, et autant je ne pouvais pas en boire, autant j’adorais la crème sur le dessus tartinée sur du pain frais ! Il va falloir que j’en achète pour mes prochaines crêpes … Bisous

    Aimé par 1 personne

  4. Ah le bon lait de ferme. Je me souviens lorsque j’étais enfant j’allais chercher le lait dans le seau à lait à la ferme d’a côté puis ensuite on le faisait bouillir et ce que j’adorais (plus maintenant) c’est la croûte qui se se formait sur le lait en refroidissant sur une bonne tranche de pain. Tes crêpes sont très tentantes avec une bonne bolée de cidre. Bisous et belle fin de journée

    Aimé par 1 personne

    1. Petite, c’est avec mon cousin que nous allions ma sœur et moi chercher le lait à la ferme, et surtout le bon beurre salé bien jaune orangé quand les vaches s’étaient bien régalées avec l’herbe des pâturage. Je n’en ai jamais retrouvé d’aussi bon, même avec du beurre de ferme. Seul le Bordier quand j’en trouve me régale vraiment !
      Bonne journée à toi également. Bizh. Viviane

      J'aime

  5. Alors oui!!! On a respecté les traditions avec mon fils hier. On a fait sauté les crêpes avec une pièce (mais pas en or !! lol). J’ai reussi mon coup mais mon crapaud elle a attéri sur la gazinière !!
    J’aime bien ta recette, je la fais pas tout à fait comme ça.
    Quand j’irais à la ferme, je prendrais du lait pour tester.
    Bisous et bonne chandeleur..
    Et dit à l’étudiant que je le soutiens dans le dérobage de crêpes !! mdr

    Aimé par 1 personne

  6. Tu es dure là ma Viviane ! Moi qui ait décidé de faire l’impasse cette année voilà que tu me mets sous le nez ces crêpes monstrueusement gourmandes !! Je n’ai pas du boire du lait de ferme depuis l’âge de 12 ans fais le calcul, j’en ai 70 ! C’était chez ma grand mère. Vers 18 h j’allais chercher le lait dans une laitière et parfois je ramenais un bon fromage blanc qui venait d’être fait. Il était en forme de coeur. Je m’en souviens bien, ce qui prouve que c’était vraiment bon ! Tes crêpes doivent avoir ce petit plus grâce à ce lait qui fait que je regrette très fort de ne pouvoir en goûter une ! Celle du dessus avec du sucre !! Miamm !! Merci Viviane ! bon dimanche

    Aimé par 1 personne

    1. J’ai de la chance de trouver encore du bon lait de ferme, à Nevers mais surtout à Quimper où il est bien crémeux et j’adore… le far par ex. a d’autres saveurs et je ne te parle pas des œufs au lait 😉
      Bon lundi Gut. Bizh. Viviane

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s