Crespes ou crêpes médiévales

Ce mois-ci, le jury de Recette.de  a choisi comme thème ‘la cuisine médiévale

Défi Cuisine : Les  feuilletés

et quoi de mieux, en ce mois de Février qui nous voit fêter la Chandeleur, que de proposer des crespes, ces crêpes médiévales préparées selon une recette tirées du Ménagier de Paris, ouvrage écrit au XIVème siècle, vers 1393, par un bourgeois riche et vieillissant à l’attention de sa très jeune épouse, qui traite de l’instruction religieuse et morale tout en prodiguant des conseils d’économie ménagère et en fournissant également de très nombreuses et détaillées recettes de cuisine.

Résultat de recherche d'images pour "crepes médiévales"

L’élevage des abeilles n’est que très brièvement mentionné dans les traités datant du Moyen-Age  mais on sait qu’à cette période le miel remplace le sucre dans l’alimentation  et qu’il est la matière première indispensable à la fabrication des hydromels, breuvages forts appréciés…

miel 2

j’ai donc choisi le miel, un miel de fleurs d’un apiculteur amateur breton, pour les déguster et c’était parfait pour nous régaler, le vin blanc parfumant agréablement ces crespes auxquelles il apporte une subtile acidité.

Crespes Médiévales

Crespes Médiévales
Crespes Médiévales

Dans le panier, il nous faut (pour une douzaine de crêpes) :

125 g farine de blé

1 pincée sel

4 œufs à température ambiante

200 ml de vin blanc, la boisson du Moyen Age

Saindoux et/ou beurre

Crespes Médiévales
Crespes Médiévales

Dans une casserole à fond épais, faire chauffer légèrement le vin blanc

Dans un pot en terre cuite, mélanger la farine avec le sel, creuser un puits et ajouter les œufs entiers, bien mélanger à l’aide d’une fourchette ou d’un fouet

Verser doucement le vin blanc tout en mélangeant avec le fouet pour obtenir une pâte lisse et sans grumeau, la pâte ne doit être « ni clère ni espoisse » si elle est trop épaisse, l’allonger avec un peu d’eau tiède

Dans une petite poêle en fer bien préchauffée, mettre du saindoux (ou moitié saindoux / moitié beurre frais) verser une louche de pâte et la répartir uniformément, faire dorer la crêpe avant de la retourner à l’aide d’une fourchette

« Et que l’on batte toujours vostre paste sans cesser pour faire des austres crespes. Et icelle crespe qui est en la poêle, convient soulever avec une brochette ou une fourchette et tourner ce dessus dessous pour cuire, puis oster, mettre en un plat et commencier à l’autre. Et que l’on mouve et batte la paste sans cesser. »

Ces crêpes peuvent se manger tout aussi bien en version salée qu’en version sucrée.

Crespes Médiévales
Crespes Médiévales
A vos fourneaux… et bonne dégustation ! 😉
Source d’inspiration : le blog Recette Médiévale

55 commentaires sur “Crespes ou crêpes médiévales

  1. J’aimerais nuancer votre présentation : le miel ne remplace pas le sucre, encore moins à la fin du XIVº siècle. C’est une question de classe sociale et donc de moyens financiers ; les plus riches peuvent acheter du sucre alors que les plus pauvres se contenteront de miel.
    Rien de nouveau sous le soleil 😉

    Aimé par 1 personne

  2. Ils avaient déjà un pb avec le lait au Moyen-äge ? Va pour le vin blanc, ca me plait bien, ca doit être plus léger et avec un peu de caractère 🙂 Parfait, merci Viviane

    Aimé par 1 personne

      1. Il y avait du lait à la ville, bien évidemment, sauf que l’église imposait plus de 100 jours de carême, les produits d’origine animale étaient donc proscrits.
        Une fausse croyance en ce qui concerne l’eau insalubre… Elle l’était bien moins que maintenant je vous le garantis, on consommait beaucoup de vin en raison du fait qu’il fallait consommer celui de l’année, pour des raisons de conservation 😉

        Aimé par 1 personne

      2. Mes diverses lectures ne confortent absolument pas vos dires mais n’ayant pas de connaissances autres que celles apportées par mes recherches, je ne me permettrai pas de mettre vos propos en doute puisque vous suggérez bien connaître le sujet.

        J'aime

  3. Tu as trouvé une bien belle recette, originale et tes photos mettent bien en valeur ces jolies crêpes.
    Je mets la recette de côté car j’adore le fait de mettre du vin !!
    ça me fait penser aux Zezettes que je fais assez souvent 🙂
    Bisous, belle soirée

    Aimé par 1 personne

    1. J’étais curieuse aussi, en fait le vin apporte une subtile acidité qui doit dépendre également de sa qualité. J’avoue avoir utilisé un vin ordinaire de cuisine puisque à l’époque ils ne devaient pas mettre du Pouilly Fumé ou du Sancerre dans leur pâte à crêpes hahahah !!!
      Belle journée. Bizh. Viviane

      J'aime

    1. Oui j’ai constaté que ce thème t’inspirait et les recettes que tu proposes sont délicieusement alléchantes, on a envie de s’attabler à un banquet à proximité des troubadours et des ménestrels 😉
      Belle journée Jackie. Bizh. Viviane

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s