Confiture de figues blanches du jardin

En ouvrant le dernier pot, j’ai pris conscience que je n’avais pas partagé avec vous cette délicieuse confiture de figues vanillées et délicieusement parfumées au miel d’oranger… Il était temps !!!

Si vous aussi vous appréciez la saveur des figues, voilà de quoi vous régaler en toute simplicité avec cette confiture qui ne pourra que faire le bonheur des amateurs de douceurs.

L’avantage de se voir donner des fruits du jardin à défaut de faire ses propres cueillettes, c’est que la plupart du temps il sont cueillis à juste maturité, ce qui leur permet d’être bien parfumés et d’offrir ainsi de belles saveurs.

Suivant les conseils de Christine Ferber, j’ai pris l’habitude de faire macérer mes fruits pour permettre au sucre de bien les imprégner et j’ajoute obligatoirement du jus de citron qui va relever le goût des fruits tout en gardant leur couleur et aussi éviter l’oxydation.

 

Confiture de figues blanches du jardin

Confiture de figues vanillées au miel d'oranger

Confiture de figues vanillées au miel d’oranger

Dans le panier, il nous faut (pour 6 pots de taille moyenne) :

1 kg (préparées) de figues blanches de jardin

500 g de sucre (de canne blond pour moi)

100 g de miel d’oranger

le  jus de 1 citron bio

le  jus de 2 oranges bio

1 belle gousse de vanille

1 morceau de beurre

Confiture de figues vanillées au miel d'oranger
Confiture de figues vanillées au miel d’oranger

Le 1e jour

Rincer les figues à l’eau, les sécher délicatement, ôter les queues et les couper en lamelles ou en quartiers si elles sont petites

Peser les fruits et les déposer dans la bassine à confiture (ou un faitout)

Ajouter le sucre et le miel soit 60% du poids en sucre (600g / kg de fruits)

Verser le jus de citron pressé, le jus des oranges, les graines et la gousse de vanille fendue et grattée

Couvrir et laisser macérer au frais pendant 24 h pour permettre au sucre de fondre

Le 2e jour

Porter à ébullition et faire cuire +- 30 mn à petits bouillons, écraser éventuellement les fruits à l’aide d’un presse-purée (facultatif)

Le temps de cuisson est assez long car je sucre au minimum et n’utilise aucun gélifiant. Parfois la couleur s’en trouve légèrement caramélisée mais cela me permet aussi de les conserver plus longtemps sans aucun soucis.

Personnellement, lorsque la préparation commence à se couvrir d’écume, j’ajoute toujours un morceau de beurre qui va dispenser de l’écumage, la pectine se concentrant dans l’écume au cours de la cuisson… et je n’ai jamais eu de problème de confiture trouble ou se conservant mal

Vérifier la cuisson en déposant une cuillerée sur une assiette bien froide : si elle coule doucement avant de se figer, c’est bon, elle est cuite

Verser dans les pots de confiture plongés au préalable avec les couvercles dans une eau bouillante et laissés sécher à l’air libre (ne pas essuyer avec un torchon pour éviter les petites peluches)

Couper la gousse de vanille en 6 morceaux et les ajouter à la confiture de chaque pot

Ôter les salissures sur les pots, les fermer et les retourner (pour faire le vide d’air qui permettra la conservation)

Étiqueter les pots et les conserver à l’abri de la lumière

Laisser reposer de préférence 8 à 15 jours avant de déguster puis conserver au frais le pot entamé.

Précision : Je colle mes étiquettes imprimées maison … avec du lait en le badigeonnant avec mon doigt au verso (ça tient tant que nécessaire, par contre au lavage du pot l’étiquette se décolle facilement sans laisser de trace de colle)

Confiture de figues vanillées au miel d'oranger
Confiture de figues vanillées au miel d’oranger
A vos fourneaux… et bonne dégustation !

 

 

Vous cherchez d’autres idées mettant à l’honneur une confiture ? Pensez à ces recettes…
Confiture de poires vanillées
 Gelée de coings aux épices et au miel d’oranger
sinon n’hésitez pas à utiliser l’onglet « quoi qu’on recherche ? »

 

34 commentaires sur “Confiture de figues blanches du jardin

  1. Un de mes plus grands regrets depuis que j’ai quitté le Sud, c’est les figues.
    J’en avais 3 magnifiques dans le jardin, sans compter ceux de ma mère et les figuiers sauvages qui bordaient les routes qui croulaient sous les fruits que personnes ne ramassaient.. je ne te dit pas, le nombre de kilo que je prenais pour faire mes confitures.. mais depuis 12 ans .. rien !! nada !!
    et quand je vois le prix en magasin, je pars en courant.
    Tant pis, je saliverais devant ta confiture…
    Bisous 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. C’est clair que la tentation de s’empiffrer de figues est vite calmée et cela fait dépit de les cuisiner vu le prix.
      Celles-là m’avaient été gentiment données !
      Belle journée quand même Nath. Bizh. Viviane

      J'aime

    1. Quand on « confiture » on oublie le reste je trouve, en tout cas c’est le cas pour moi… sans doute à imaginer la régalade en humant les parfums des fruits qui cuisent dans la marmite 😉
      Bonne journée Marion. Bizh. Viviane

      J'aime

  2. Ta confiture a vraiment l’air délicieuse, je ne mange plus trop de figue depuis que j’ai eu le malheur de tomber sur un article sur Facebook sur les guêpes, c’est idiot ça m’a écoeuré, sauf en confit et encore tout léger pas trop, on est bête des fois, surtout que j’adorais ça mais les bêtes et moi ça fait deux, bon faut juste que j’arrive à me dire que non je ne mange pas de guêpe qu’elle a été digéré par la figue comme l’herbe par la vache…
    Enfin bref, à travailler!!

    Belle soirée bisous!

    Aimé par 1 personne

    1. Cette année a été compliquée, pour le potager, pour les arbres fruitiers… et il est vrai que la p’tite production n’a pas été sans tenter oiseaux et bestioles en tout genre.
      Belle journée Jacqueline. Bizh. Viviane

      J'aime

  3. Coucou Viviane.
    Rooo j’adore les figues !! Ta confiture doit être délicieuse… humm. Je n’en fais pas du tout mais j’ai la chance d’avoir ma maman qui fait un tas de confitures et bien sûr qui fait sa gentille distribution 😉
    Merci de ce partage bien gourmand.
    Bon week-end à toi. Gros bisous

    Aimé par 1 personne

  4. J’ai aussi abandonné la réalisation de confiture et c’est bien dommage car les saveurs lorsqu’elles sont faites maison sont tellement mais tellement meilleures ! mais bon pour l’instant je me contente de faire à manger et c’est déjà pas mal..
    Tu ne fais pas semblant toi lorsque tu en fais ! Faire macérer les fruits ne peut rendre la confiture après encore plus concentrée en fruit. Un vrai bonheur ! Bravo ma Viviane ! gros bisous

    J'aime

  5. rhooooo je salive devant mon écran… j’ai planté un figuier au printemps (des figues blanches justement)…. déjà quelques fruits.. mais pas encore mûrs. j’espère bientôt.
    mais oups je m’égare.. je suis pipelette… lol
    je note ta recette… je pense que je me régalerai avec cette confiture..
    bizzzzoooo

    J'aime

  6. Coucou. Voilà une belle confiture de figues ! il va falloir que je patiente jusqu’à l’année prochaine, car notre figuier a gelé l’hiver dernier et les repousses n’ont pas encore porté de fruits… snif… Belle journée à toi. Bises

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.