Civet de sanglier

Ces jours-ci, l’Homme est rentré avec un morceau de sanglier dans le filet – généreusement donné par un ami chasseur – que j’ai choisi de préparer en civet, un plat mijoté simple et bon qui offre des saveurs variées et un moelleux incomparable à cette viande que nous avons dégustée tout bonnement avec un écrasé de pommes de terre et carottes à l’huile d’olive vierge.

Civet de sanglier

 

civet-de-sanglier (4)
Civet de sanglier

Dans le panier, il nous faut (pour 4 gourmands) :

25 ml d’huile

1 kg de gibier

2 carottes

2 oignons

4 CC de farine

3 gousses d’ail

200 ml de vin rouge

300 ml d’eau

Sel et Poivre

2 clous de girofle

Thym, laurier, romarin

 

civet-de-sanglier (3)
Civet de sanglier

 

Couper la viande en dés plus ou moins gros selon votre préférence

Eplucher, laver et couper les carottes en morceaux

Peler et couper en 4 les oignons

Dans une cocotte de préférence en fonte, faire chauffer l’huile jusqu’à ce qu’elle soit bien chaude, déposer la viande et la colorer à feu vif

Lorsqu’elle a pris couleur, ajouter les carottes, l’oignon, les gousse d’ail en chemise,  mélanger

Saupoudrer la farine et cuire +-3/4 mn en remuant

Mouiller avec les liquides pour recouvrir la viande, mettre les clous de girofle, le thym. le romarin et le laurier, saler et poivrer, amener à ébulltion +- 3/4 mn, couvrir la cocotte et laisser mijoter à feu doux +- 2 h  en remuant régulièrement

20 mn avant la fin, enlever le couvercle et laisser réduire la consistance jusqu’à épaississement de la sauce

Servir bien chaud après avoir ôté les herbes aromatiques

civet-de-sanglier (8)
Civet de sanglier

 

Bonne dégustation !

22 commentaires sur “Civet de sanglier

  1. Ah ! là j’avoue que ce n’est pas franchement une viande que j’aime. Comme souvent dans le gibier d’ailleurs ! mais avec une autre viande je me laisserais séduire car j’aime les mijoté et les sauces parfumées à souhait comme la tienne !! Beau plat Viviane ! gros bisous

    Aimé par 1 personne

    1. Ahah moi non je ne ‘cours’ pas après cette viande mais l’Homme adore, (il en prend en resto dès que c’est au menu) et m’a harcelée pour que je lui prépare sans attendre. Bon j’avoue qu’avec l’écrasé de PdT et carottes, je me suis régalée 😉

      Aimé par 1 personne

    1. J’ai pris pour base la recette d’un civet de chevreuil 😉 et c’est vrai que la viande est extrêmement fondante, d’autant que je l’ai coupée en petits dés.
      Agréable journée Dijouza. Bizh

      J'aime

  2. C’est bien d’avoir un ami chasseur. Le mien ne chasse pas le gros gibier. Alors je t’envie un peu car j’ai mangé un plat similaire en Occitanie. Un vrai régal bisous
    PS ce gibier me rappelle également un plat de pâtes à la bolognaise de sanglier mangé en Toscane il y a quelques années en arrière

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s